En fait, je ne sais pas grand chose de l’Afrique.

T’es une bounty. Noire à l’extérieur, blanche à l’intérieur.
La version asiatique: T’es qu’une banane en faite. Jaune à l’extérieur, blanche à l’intérieur. 
Euh…les gens ont quoi à assimiler les autres à de la bouffe? 
 
Anyway, si vous ne faites pas partie de la diaspora, il y a des chances que vous ne connaissiez pas le terme “bounty”. Il est employé généralement pour désigner les noirs qui auraient des comportements et/ou attitudes de blancs. Déjà, rien qu’avec la définition, tu te rends compte qu’il y a quelque chose qui cloche. Donc pourquoi je me définis comme une bounty?
D’abord, je ne me définis pas comme une bounty. Plusieurs fois avant que je ne devienne Miss Africa, mes ami.e.s me disaient souvent: « tu te comportes trop comme une blanche. » ou encore « tu penses que tu es où même? » en sous-entendant que je n’avais aucune idée des réalités de l’Afrique. Quand j’y repense, ils n’ont pas totalement tort. Je n’avais aucune idée des réalités de l’Afrique. Mais d’un autre côté, j’avais très peu idée des réalités d’ailleurs. En vrai, je vivais dans ma bulle.
Quand je me suis rendue compte de tout ce que j’avais à apprendre sur mon propre continent, quand je me suis décidée à ne plus rester dans ma bulle (enfin, j’ai encore des efforts à faire à ce niveau), j’ai décidée de créer ce blog. Toute façon, il y a longtemps que je voulais écrire. Ensuite, je me suis un peu perdue. J’ai perdu le « pourquoi » du blog. J’écrivais pour partager ce que j’apprenais au fur et à mesure sur ce continent, sur mon amoureuse, sur l’Afrique. Mais j’ai tellement été perçue comme Miss Africa, celle qui connaît l’Afrique que j’ai fini par jouer le jeu.
Au final, j’ai eu ce syndrome de l’imposteur.  Je voulais jouer au jeu du personal branding, me placer en experte de l’Afrique alors qu’il n’y a même pas quelques mois, je ne connaissais pas Fela Kuti. Voilà pourquoi j’ai pris une pause. J’ai pris du temps pour moi, pour apprendre. Et, j’ai fini par retrouver le « pourquoi » du blog: je n’ai qu’une seule envie, renouer avec ce que je suis en tant que membre à part entière de la société africaine. Je ne suis pas une experte de l’Afrique. Je ne suis pas une bounty non plus. Je fais juste mon bout de chemin. Et je vous raconte mon voyage.
Shoutout à tous ceux qui m’ont déjà traité ou me traitent de petite blanche !
Love,

commentaires

  1. j’ai eu l’impression de me lire …
    Quoique, j’ai lu certains de tes articles sur l’Afrique et je pense que tu sais déjà beaucoup de choses.
    D’ailleurs merci de nous faire découvrir en même temps que toi 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s