Comment le doute productif peut vous rendre plus intelligent, créatif? 

S’il y a une philosophie que je prône, c’est bien « ne jamais être sûr de quoi que ce soit ». S’il y a une chose en laquelle je crois, c’est qu’il n’y a pas de vérité absolue et que tout n’est que perception. Chacun a sa perception de la réalité, chaque cerveau analyse différemment une seule et même situation; et juste pour ça, on devrait pratiquer le doute productif.

C’est quoi le doute productif?

Loin du doute permanent qui est un problème psychologique et qui est lié au manque de confiance en soi, le doute productif ne met en question que le monde dans lequel nous évoluons.

Ce qu’en dit Rainer Rilke

J’ai découvert Les lettres à un jeune poète par le biais de Willow Smith. Oui, c’est une bonne amie (mdr). Elle a partagé sur son instagram un extrait du livre et je l’aimais déjà.

Post de Willow Smith sur Insta

La publication en question

J’ai donc cherché à le lire. Et j’ai juste adoré. Il sait parler exactement à mon coeur et Rainer et moi partageons bien des choses concernant la vie et comment elle devrait être vécue. Par rapport au doute, il affirme:

Et votre doute peut devenir une qualité si vous L’éduquez. Il doit se faire connaissance, il doit devenir critique. Demandez-lui, à chaque fois qu’il veut vous gâcher une chose, pourquoi cette chose est laide, exigez de lui des preuves, soumettez-le à examen; peut-être le trouverez-vous perplexe, embarrassé, peut-être aussi se rebellera-t-il. Mais ne lâchez pas prise, exigez des arguments ; attentif, conséquent, agissez de la sorte dans chaque cas en particulier ; et le jour viendra où il cessera d’être destructeur pour devenir l’un de vos meilleurs travailleurs — peut-être le plus intelligent de tous ceux qui travaillent à bâtir votre vie.

A lire aussi: 5 conseils pour être bien dans sa peau (extraits des articles postés sur le blog)

Pour compléter ce qu’il dit

Toujours se questionner
Pourquoi vous depigmentez-vous? Pourquoi vous êtes les plus fervents croyants alors que ceux qui L’ont importé chez vous n’y croient même plus? Pourquoi sentez-vous toujours le besoin de vous comparer à l’Occident? D’ailleurs, pourquoi nous mettons-nous toujours dans une dynamique de rivalité avec l’Autre? Pourquoi le Franc CFA est si rejeté par les panafricanistes? Pourquoi on a toujours l’argent pour faire la guerre alors qu’on peut mettre fin à l’extrême pauvreté avec ce même argent? Autant et même plus de questions que vous pourrez vous poser.

En début d’année, j’avais pris cette résolution de ne prendre aucune vérité pour complètement acquise en plus de mon autre résolution de donner le meilleur de moi-même. Cette dernière est bien plus difficile à tenir que la première mais je m’y attelle. Quoi qu’il en soit, douter m’a permis de remettre en cause bien des vérités, des préjugés et fausses idées sur pas mal de choses. J’ai donc appris énormément en moins de quelques mois. J’ai appris ce que c’est réellement les systèmes capitaliste, communiste et anarchique au-delà des idées reçues, j’ai repris mes livres d’histoire pour apprendre la vérité sur certains mythes sur l’Histoire Noire. Jusque dans ma vie quotidienne, j’ai installé le doute productif. Pourquoi j’agissais d’une telle ou telle manière? Pourquoi telle personne avait fait ça? Pourquoi j’utilise toujours cette méthode au lieu de celle-ci?

A lire aussi: [Black History Month] Mythes ou demi-vérités sur l’histoire africaine/noire à rectifier

Pour conclure

s'ouvrir au vaste monde

Pourquoi? Pourquoi? Et encore pourquoi? Se questionner sur les raisons permet d’en apprendre toujours plus et de ne pas s’arrêter au superficiel. Vous découvrez donc plus de choses. Vous devenez plus intelligent, plus tolérant, plus ouvert d’esprit. Les gens cons sont ceux qui se contentent des idées préconçues, qui ne cherchent pas à comprendre. Les gens comme les racistes sont ce qu’ils sont parce qu’ils ne veulent pas comprendre que les autres ne sont pas si différents et parce qu’ils s’arrêtent au superficiel. Ne soyons pas cons, le monde est beaucoup trop vaste pour laisser notre cerveau le réduit. Toutefois, il faut faire attention à ne pas douter de manière permanente et encore moins de ses compétences. Il s’agit juste de remettre en question le monde et le système dans lequel nous évoluons. Ceci étant dit (vu qu’il y a toujours des personnes qui ne perçoivent jamais les nuances), vous pouvez maintenant ouvrir les yeux et vous questionner.

A lire aussi: Vous êtes tous des cons (Basique) ft Orelsan

commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s