Marre des amis pseudos-motivateurs !

Vous aussi vous en avez marre des gens qui pensent que leur vie est meilleure que la vôtre et qui se permettent de vous donner des conseils ? Vous aussi vous êtes fatigués de recevoir des « aides » sur comment gérer votre put**in de vie ? Vous aussi vous êtes fatigués de supporter des gens qui vous font plus de mal que de bien ? Parce que moi aussi ça me saoule, je vous dis « bienvenue dans la famille ».

Non mais c’est vrai quoi. Soyons sérieux. Qui peut supporter ce genre de personnes ? Pas moi en tout cas, j’ai déjà tout donné. Le genre de personne à se prendre pour quelqu’un de mieux que nous et à nous le rappeler sans cesse, on s’en débarrasse au plus vite.

Pour la petite histoire…

A un moment de ma vie, j’ai été vraiment mal. Mais vraiment ! Je ne me reconnaissais même plus. J’étais constamment triste. Je pensais sans cesse à la mort. Ah oui, j’oubliais, je trouvais que j’étais une sous-merde. Bref, j’étais cassée. Et j’ai pensé que c’était parce que j’étais seule que je me sentais aussi mal. Alors je me suis trouvée un gars-là histoire de ne pas rester seule avec mes pensées aussi noires que charbon. Au début, c’était correct. Puis, il a commencé à remarquer que je n’étais pas « normale », que j’étais trop triste, que je me lamentais sur mon sort. Pour lui, c’était inacceptable que sa petite amie soit aussi mal en point alors que lui était au top de sa forme. Il était débrouillard, toujours optimiste et « bon vivant ». Bref, un gars pseudo-motivateur à ses temps perdus. Alors, il a commencé à me dire que je devrais être ceci, que je devrais faire cela. Sauf qu’à quelqu’un dans mon état, c’était la dernière chose à faire. Il me confortait dans mon idée même que je n’étais qu’une bonne à rien. Ça me faisait tellement chialer que c’est là que j’ai commencé à avoir mes tendances suicidaires. Vous savez ce qui m’a aidé à me sortir de ce trou ? La famille. Ma mère, ma tante, ma sœur, bref, ces personnes pour qui je compte et qui connaissent ma valeur m’ont aidé à me voir tel que je suis réellement. Et surtout à me débarrasser de tout ce qui était mauvaise fréquentation. J’ai dit Bye à un mec, à certains amis tout aussi givrés que moi. Et j’ai embrassé toute la beauté du monde.

 

Pour la petite morale…

La dernière chose à faire quand vous voyez que quelqu’un n’est pas bien dans sa peau est de lui dire qu’elle a des raisons de ne pas être bien dans sa peau. Ce que vous devez faire, vous en tant qu’ami, c’est de comprendre la personne. Faites-lui savoir que son mal-être est normal mais surtout qu’elle n’est pas seule. Rien qu’en faisant ça, vous avez déjà fait beaucoup. Mais si vous voulez aller plus loin, faites-la sortir, rappelez-lui qu’elle est une belle personne, faites-la rire. Ne jouez pas les coachs en développement personnel sinon la personne se refermera sur elle-même pour encore broyer du noir.

 

Bien sûr (au cas où ce ne serait pas suffisamment clair), je ne parle que des cas de déprime sinon tout le monde aime un petit conseil, un mot pour nous booster.

 

A lire aussi: Croquer la vie à pleines dents

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s