La première déclaration des droits de l’Homme prononcée au Mali

En 1222, soit 567 ans avant la Déclaration universelle des droits de l’Homme en France, les chasseurs sous le règne de Soundiata Keïta scandaient la charte du Manden.

Un stéréotype plutôt pervers et grossièrement raciste veut que l’Afrique ne soit entrée dans la civilisation qu’à son contact avec les européens. D’ailleurs, un président français l’a dit lui-même : « L’Afrique n’est pas entré dans l’Histoire ». Vous pourrez croire que c’était il y a très longtemps. Mais non ! C’était en 2007. Preuve que ce vieux cliché persiste toujours.

Nous ne pouvons pas en vouloir à tous ceux qui tombent dans ce préjugé pernicieux. Par contre, ce qui serait triste, c’est que nous-mêmes, africains finissions par le croire.

Alors, laissez-moi vous dire que l’Afrique a toujours été civilisée. Elle avait sa civilisation à part entière et ça lui convenait. Que ce soit au niveau culturelle, artistique ou encore intellectuelle, la vie dans l’Afrique subsaharienne précoloniale évoluait dans des domaines aussi riches que variés comme la science, la géographie, la médecine, les mathématiques, etc…

Tout l’apport de l’Afrique à la civilisation mondiale est dûe à l’apport de chacun de ses empires ou royaumes. Des empires de Nubie au royaume Zoulou en passant par le royaume Manding, l’Afrique subsaharienne coloniale a toujours été organisée.

L’Empire du Mali en 1222 est à son apogée. Il s’étend de l’Océan Atlantique au Niger. Né en 1190 à Niani, Soundiata Keïta est prêt à se faire introniser empereur de ce grand royaume riche grâce à ses échanges marchands fructueux. Il prononce alors avec ses pairs un serment qui regroupe alors tous les principes de respect de la vie humaine, de liberté individuelle ainsi que l’abolition de l’esclavage.

Ce même esprit se retrouve 567 ans plus tard dans la Déclaration des droits de l’Homme.

Nous avons aujourd’hui la chance de connaître la charte du Manden (Mandé) grâce au chercheur malien Youssouf Tata Cissé qui l’a traduit à partir du récit d’un des descendants des chasseurs. Ce peut être suspicieux pour un occidental de croire une source orale mais pour l’Africain, toute la richesse de l’Histoire se retrouve dans la parole de ces personnes qui ont été enseignés pour transmettre cette parole.

Aujourd’hui, les sources orales sont à prendre au sérieux quand on étudie l’Histoire Africaine. D’ailleurs, elles font partie des sources utilisées par l’Unesco pour l’ouvrage de 9 volumes sur l’Histoire générale de l’Afrique en collaboration avec plusieurs scientifiques africains dont l’historien burkinabé Joseph Ki-Zerbo.

La charte ci-dessous est inscrite sur la liste du patrimoine culturelle immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Enjoy !

Charte-du-manden-mali

 

Les chasseurs déclarent  :

Toute vie [humaine] est une vie.

Il est vrai qu’une vie apparaît à l’existence avant une autre vie.

Mais une vie n’est pas plus « ancienne », pus respectable, qu’une autre vie.

De même qu’une vie n’est pas supérieure à une autre vie.

Les chasseurs déclarent :

Toute vie étant une vie,

Tout tort causé à une vie exige réparation,

par conséquent,

Que nul ne s’en prenne gratuitement à son voisin,

Que nul ne cause du tort à son prochain,

Que nul ne martyrise son semblable.

les chasseurs déclarent :

Que chacun veille sur son prochain,

Que chacun vénère ses géniteurs,

Que chacun éduque comme il faut ses enfants,

Que chacun « entretienne » autrement dit pourvoie aux besoins des membres de sa famille.

Les chasseurs déclarent :

Que chacun veille sur le pays de ses pères.

Par pays ou patrie,

Il faut entendre aussi et surtout les hommes;

Car tout pays, toute terre qui verrait les hommes disparaître de sa surface deviendrait aussitôt nostalgique [connaîtrait la tristesses et la désolation].

Les chasseurs déclarent :

La faim n’est pas une bonne chose;

L’esclavage n’est pas une bonne chose;

Il n’y a pas pire calamité que ces choses-là

Dans ce bas-monde.

Tant que nous détiendrons le carquois et l’arc,

La faim ne tuera plus personne au Manden,

Si d’aventure la famine venait à sévir;

La guerre ne détruira plus jamais de village au Manden

Pour y prélever des esclaves;

C’est dire que nul ne placera désormais le mors dans la bouche

de son semblable

Pour aller le vendre,

Personne ne sera non plus battu,

A fortiori mis à mort,

parce qu’il est fils d’esclave.

Les chasseurs déclarent :

L’essence de l’esclavage est éteinte ce jour,

« d’un mur à l’autre » du Manden;

La razzia est bannie à compter de ce jour au Manden;

Les tourments nés de ces horreurs sont finis à partir de ce jour au Manden.

Quelle épreuve que le tourment !

Surtout lorsque l’opprimé ne dispose d’aucun recours.

Quelle déchéance que l’esclavage !

L’esclave ne jouit d’aucune considération,

Nulle part dans le monde.

Les gens d’autrefois nous disent :

L’homme en tant qu’individu,

Fait d’os et de chair,

De moelle et de nerfs

De peau et de poils qui la recouvrent,

Se nourrit d’aliments et de boissons;

Mais son « âme », son esprit vit de trois choses :

Voir qui il a envie de voir,

Dire ce qu’il a envie de dire,

Et faire ce qu’il a envie de faire;

Si une seule de ces choses venait à manquer à l’âme,

Elle en souffrirait,

Et s’étiolerait sûrement.

En conséquence, les chasseurs déclarent :

Chacun dispose désormais de sa personne,

Chacun est libre de ses actes,

Dans le respect des « interdits », des lois de la Patrie,

Tel est le serment du Manden,

À l’adresse des oreilles du monde entier.  »

La charte du manden au mali

Source: Unesco

 

Sources:

Une autre histoire

Mes étoiles Noires

L’Afrique au secours de l’Afrique de Sanou Mbaye

commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s