Un vidéaste nous fait découvrir le vaudou haïtien

Wil Aimé est Guédé

 

     Wil Aime n’est plus une personne à présenter. Cumulant les 4.000.000 d’abonnés sur Facebook, chacune de ses vidéos atteint le million de vues en moins de 24 heures. Je ne sais vraiment pas d’où il sort ce gars. Il faut dire qu’il est doué pour gérer son image en ligne. Je sais juste qu’il a des origines guadeloupéennes. Je sais aussi qu’il est devenu célèbre comme toutes les célébrités : du jour au lendemain. Je sais aussi que c’est un sacrilège que de n’avoir jamais vu au moins une de ses vidéos une fois, vu le nombre de partages qu’il atteint.

           Wil Aime s’est fait connaître pour ses scripts tout aussi imprévisibles les uns que les autres mais aussi pour son souci du détail. Oui, Wil Aime n’est pas un simple acteur. C’est un perfectionniste. Il le dit dans plusieurs de ses vidéos ; « chaque détail compte ». Ainsi, a-t-il réussi à créer un univers autour de chacune de ses vidéos. Tous les abonnés se prennent pour des Sherlock Holmes. Vous seriez surpris des hypothèses qui sont constamment formulés par les internautes dans les commentaires. Le mec se prend carrément pour Agatha Christie.

Wil Aime est sur Instagram
Vous ne le suivez pas encore sur Instagram?

 

 

         Sa dernière vidéo date du 07 Novembre. Il y met en scène un homme parti de nulle part qui devient milliardaire. Le tout étant inspiré de la série manga ‘The death note’ de Takeshi Obata et Tsugumi Oba. Toutefois, ce qui nous intéresse le plus dans cette vidéo, c’est ce dieu de la mort présenté sous le nom de Guédé. La série initiale fait bien état d’un dieu de la mort qui suit toujours l’utilisateur du cahier mais ce dieu ne s’appelle pas Guédé. Alors, pourquoi Wil Aime aurait-il choisi ce nom ?

 

Wil Aime est déguisé en dieu vaudou Guédé

 

 

Et voilà que les internautes se retrouvent à chercher d’où vient ce nom. En réalité, Guédé est une famille. Une famille de la mythologie vaudou. Les Guédé sont des loas, c’est-à-dire des esprits-dieux responsables de gérer la nature et les évènements qui rythment la vie des humains. Les Guédé sont chargés de guider les défunts et sont donc des esprits de la mort. Et voilà pourquoi Wil Aime en a parlé dans sa vidéo.

 

 

Mais tout ça, vous le savez déjà !

En tant que bon fan de Wil Aime, c’est obligé ; vous avez fait des recherches ou vous avez lu les statuts et stories de personnes qui ont fait les recherches.
Femme qui pratique le vaudou haïtien

L’article n’étant pas destiné à une présentation du vaudou haïtien, vous comprendriez que je ne me sois pas appesantie sur cet aspect. Je veux surtout faire remarquer comment subtilement nous pouvons réussir à faire en sorte que plus de personnes s’intéressent à la culture africaine. Wil Aime a réussi à nous donner envie de connaître la mythodologie vaudou.

Wil Aime adapte le Death Note

 

Dans chaque aspect de notre travail ou de notre vie, nous pouvons, nous aussi réussir à exporter notre culture, réussir à la vendre, réussir à la valoriser. Aujourd’hui, beaucoup plus de personnes connaissent les dieux de la mythodologie vaudou. Je sais aussi que sur son compte snapchat, il lui arrive de parler de culture africaine. Parler de culture africaine n’est pas relou ou pour les vieux ou pour les intellos binoclars, il revient à chaque citoyen de se porter ambassadeur de l’Afrique et de montrer à quel point elle est belle.

Dessin de Wil Aime par un fan

 

Wil Aime est et reste un exemple à suivre. Bon, c’est une parole de fan. Ce n’est pas très objectif mais ça reste de mise.
Merciiiii. Bisous. Et à bientôt.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s