J’ai lu Sagesses d’Afrique

 Sagesses d’Afrique

                Si le paradis existe, il doit y avoir une grande bibliothèque. Les livres sont magiques, je vous dis. Il y a une semaine, je suis tombée sur une pépite dans une librairie. Et il fallait absolument que j’en parle. Dans une de mes fiches de lectures…qui n’en sont pas vraiment.
                Le livre magique, c’est Sagesses d’Afrique. Un livre écrit par Sophie Ekoué et illustré par Yao Metsoko publié en 2016 aux éditions Hachette. Sophie nous fait découvrir la sagesse, la spiritualité ancestrale des peuples de l’Afrique. Nous apprenons alors la philosophie du peuple Massaï, nous nous débarrassons de nos préjugés coloniaux autour du Vodun, des rituels pour communiquer avec les ancêtres et nous nous réconcilions avec nos ancêtres.

                Pourquoi j’ai aimé ce livre ?

D’abord, c’est Made In Africa. Bon, seulement au niveau de l’auteur, parce que la maison d’édition là pense pas qu’elle soit congolaise. Enfin. Sophie est née au Niger mais a vécu au Togo. Elle a longtemps travaillé sur cette ligne éditoriale, à savoir ‘’Afrique, mon Afrique’’. Et c’est bien que ce soit une africaine qui écrive sur l’Afrique.
Ensuite, c’est un livre bien documenté qui fait un tour complet sur le maximum de philosophie. La philosophie rastafari, maassaï, le vodun, la religion zoulou, le bwiti (Gabon), le fâ (Nigeria).  C’est un tour de l’Afrique des pratiques et croyances ancestrales. Et l’Afrique du Nord n’est pas restée en rade. Comme quoi, ce n’est pas seulement l’Afrique subsaharienne que l’auteur a pris en compte.

Enfin, c’est aussi un livre de développement personnel. Vous ne saviez peut-être pas mais une religion, c’est comme un coach en développement personnel. Non mais sérieux quoi. Vaincre ses peurs, trouver sa cohérence intérieure, regagner confiance en soi, trouver l’équilibre, sont tout autant de thèmes abordés par nos différentes religions ancestrales.

Membres d'une tribu maassaï en tenue traditionnelle

Extrait choisi: La spiritualité maassaï est fondée sur la croyance que toutes les choses sont reliées? L’interaction entre des contraires, la dualité font partie de la vie. Les paires d’éléments sont bien complémentaires, et nullement opposées…Pour les Maasaï, refuser cette réalité ne pousse qu’à souffrir, à être en conflit avec soi-même et les autres.

En somme, Sagesses d’Afrique est un livre que je n’arrête pas de recommander depuis que je l’ai. On y apprend énormément de choses sur nous, notre passé, notre culture. Et c’est parce que je crois que le maximum de personnes devraient le lire que j’en parle sur le blog. Pour ceux qui sont à Abidjan, vous pouvez vous procurer un exemplaire à la Librairie de France pour la modique somme de 8000 FCFA et quelques poussières.

Extrait choisi: « Si l’on se fie aux médias européens, l’Afrique est un champ de bataille dévasté par des guerres sans fin entre ethnies. A y regarder de plus près, l’on se rend compte que toute l’Afrique n’est pas en guerre et que les conflits armés touchent des pays bien précis, presque de manière récurrente. En relayant les crises, on oublie parfois que la formation des nations s’est toujours faite dans le sang, à travers l’Histoire.  L’Afrique fait partie de cette humanité dont la marche est caractérisée par le meilleur et le pire. Au-delà de ces affirmations alarmistes, l’Afrique est bel et bien une mosaïque de plus de 2000 ethnies, autant d’ensembles d’individus qui partagent un même patrimoine culturel et historique, des langues, des valeurs et des représentations religieuses.

Masques africains culture

 

 

commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s