Moi, présidente

Compétition de blogs

Moi, Président

Je participe à un concours The Blog Contest qui me permettra de sortir quelque peu de ma zone de confort. A cet effet, un thème nous a été donné: « Moi, président » qui, je pense tire son origine dans le discours très controversé de François Hollande pour les élections présidentielles de 2012.

Le texte que vous lirez donc est celui que j’ai composé pour le jeu.

« Panafricaniste de cœur, je vous salue mes chers compatriotes ivoiriens et africains. Oui, je suis une politicienne. Normalement, dès que vous m’entendez parler, mon nez doit s’allonger comme celui de Pinocchio. Et pourtant…Et pourtant, aujourd’hui, je décide de faire ce qu’aucun de mes amis politiciens n’a eu le toupet de faire.  Je veux être une présidente qui tient toutes ses promesses, qui ne se voile pas la face. Je veux être une présidente qui d’abord respecte les africains, qui les considère. Une présidente qui ne veut pas être présidente de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien. Comme ça c’est plus facile de se justifier après. Pourquoi vous mentir? Je ne ferai pas grand chose. Les ministres sont bien là. Faut qu’ils servent à quelque chose.
Moi présidente de la République, après les élections, les manifestations seront IN-TER-DI-TES. C’est mon frère Yayha Jammeh qui avait raison. Pourquoi vous prostesterez? Il n’y a aucune raison. Quand je gagne, c’est fini. Je ne veux plus entendre le nom même de l’opposition.
Moi présidente de la République, je ne traiterai pas mon Premier ministre de collaborateur. Thomas Sankara a traité Blaise Compaoré comme son collaborateur, son ami, son frère. On a tous vu ce qui s’est passé.
Moi présidente de la République, je participerai à des collectes de fonds pour mon propre parti, tant qu’il s’arrange pour que j’ai des parts personnels dans le gain. Comme ça, je ne crierai pas à la corruption à l’instar de Jacob Zuma.
Moi présidente de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante, je ne nommerai pas les membres du parquet alors que l’avis du Conseil supérieur de la magistrature n’a pas été dans ce sens. Je pourrai les corrompre plus tard. Rien ne sert de courir.
Moi présidente de la République, je serai un Big Brother pour mes citoyens. Je nommerai moi-même les directeurs des chaînes de télévision publique. L’information, c’est pas ce qui compte. Le peuple n’a pas besoin de tout savoir. On va leur faire un joli plateau télé pour le journal télévisé mais pour le contenu…bah ils devront se débrouiller.
Moi présidente de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire. Je tromperai mon impuissant de mari à l’hôtel et je m’assurerai de n’être pas suivi. Comme ça, aucun risque d’être prise. Bon de toute façon, je mettrai à mort des journalistes de Voici s’ils me font un coup à la Hollande.
Moi présidente de la République, j’aurai aussi à cœur de réformer la constitution, de façon à ce que mes actes ne puissent être contestés et soumis à la justice. Quand j’ai dit à Gbagbo de faire ça, il a joué au sourd. Voilà, il est à la Haye maintenant. Les enfants quand on leur parle là…
Moi présidente de la République, je constituerai un gouvernement Girlpower. Plus de femmes que d’hommes. On a laissé les hommes diriger et regarder ce que sont devenus nos pays. Il est temps de laisser la place à la femme. Fadumo Dayib, viens être ma première ministre ici.
Moi présidente de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts. Et un code vestimentaire. Je vais faire comme Sankara. On s’habille en local pour venir me voir. Bande de colonialisés!
Moi présidente de la République, les ministres ne pourront pas cumuler leur fonction avec un mandat local, parce que je considère qu’ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche. On veut plus les ministres qui sont maire, chef de cabinet, député, président de parti. Comme ça, il y a encore plus de place pour les autres membres de ma famille.
Moi présidente de la République, je ferai un grand pont entre Yamoussoukro et Korhogo et je vais m’assoir après. Attends, vous attendiez quoi de plus de moi? J’ai fait l’impossible. Pour te lever toi seul pour aller vendre aussi à Korhogo là, c’est ça tu peux pas faire?
Moi présidente de la République, je ferai en sorte que les partenaires économiques se sentent bien, considérés. S’il faut que je courbe l’échine jusqu’au rhumatisme, je vais le faire. Eh ! on a besoin de leur argent. Ne comptez pas sur moi pour transpirer et vous faire sortir de vos dettes contractées par des anciens présidents dépensiers.
Moi présidente de la République, j’engagerai de grands débats mais toujours sous contrôle de mon armée. Si quelqu’un dit quelque chose de travers, « qu’on lui coupe la tête » hurlerai-je comme la reine Rouge dans Alice au pays des merveilles. Oui, c’est mon personnage préféré. Tant de charisme 😍😍!!!
Moi présidente de la République, j’essaierai d’avoir de la hauteur de vue, pour fixer les grandes orientations après ma longue sieste dans mon lit rembourré à la plume d’oie et avant ma balade à bord de ma BMW série 7. L’opérationnel et tout, on le laisse entre les mains des subordonnés.
Je viens d’évoquer une présidence normale. Une présidence normale selon les règles de la politique apprises de nos prédécesseurs. Pour une fois, j’ai préféré être franche avec vous contrairement à ceux-ci qui vous vendaient des illusions comme Corneille. Le monde traverse une crise majeure, l’Afrique traverse une crise majeure. Il y a des conflits dans le monde, sur la planète, les enjeux de l’environnement, du réchauffement climatique et à ces problèmes, mieux vaut pas ajouter l’hypocrisie.
Je vous remercie. (applaudissements et standing ovation 👏👏😭😭)

Vous pouvez lire d’autres articles sur le même thème:
Alain
Thierry
Paul
Sonia 
Elijah
Fedna 
Fana 
Jay Dee 
William 
Lae Loe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s