Top 5 des phrases préférées de nos mamans africaines

Nos mamans ! C’est fou ce qu’on les aime. Combien sommes-nous à avoir écrit une dizaine de lettres et de poèmes à nos mères ? Ce sont les premières muses de tout artiste. Une mère, c’est sacré. Cette semaine, j’ai décidé de trouver les points communs entre ces « superwomen ». Aidée de quelques amis, j’ai recensé les cinq phrases que toute maman africaine (et peut-être du monde) a déjà dit au moins une fois. 

                 1« Maeva ! Maeva ! Maeva ! »

 
Maman africaine
Erreur ! Ne jamais laisser une maman africaine dire ton prénom une troisième fois. En vérité, ça n’arrive presque jamais. On a bien compris la leçon à force de se retrouver avec des bosses sur la tête. Quand ta mère t’appelle deux fois, c’est qu’elle veut que tu partes la rejoindre. Alors, tu abandonnes tout ce que tu fais car il y a rien de pire que la colère d’une « afro-mom »

          2.       « Il est dix heures et tu dors encore ? »

 

ta maman te réveille
 
Cette phrase est culte. Tous les enfants du monde l’ont déjà entendu. Les mères ont toujours des heures d’avance à leur montre. En réalité, il n’est peut-être que sept heures. Quand elles ne viennent pas te réveiller directement, elles vont faire le maximum de bruits autour de toi pour que tu te réveilles. Celles-là ce sont les pires. De vraies sournoises.

3.       « Avant, j’étais belle. C’est parce que j’ai fait un enfant que je suis devenue comme ça »

Ta maman africaine est nostalgique
Ouais, c’est ça. Toute maman a déjà dit une phrase comme celle-là. Quand ta mère te parle de sa jeunesse, tu vas croire qu’elle était miss univers. Elle t’accuse toujours d’être la cause de ses problèmes. Elle a un gros ventre ? Bah c’est ta tête qui l’a enflé. Elle est grosse ? C’est en te nourrissant pendant la grossesse qu’elle a pris du poids. Elle est vieille ? Ce sont les douleurs de l’enfantement qui l’ont fait vieillir.

               4.       « Je parle et puis tu parles aussi ? »

 

phrase préférée des mamans
 
Cette phrase, vous l’avez certainement déjà entendu au moins une fois dans votre vie. Lorsque ta mère te sermonne, c’est motus et bouche cousue. Dès que tu ouvres ta bouche, elle te sort La phrase. Et quand tu ne parles pas, elle te sort une autre phrase « réponds quand je te parle ». Ce n’est qu’un exemple plutôt faible de toutes les antithèses qui sortent des bouches de nos mères quand elles nous réprimandent. C’est du bizutage pur et simple ce qu’elles font.

5.       « Si je m’en vais et que j’ai trouvé là… »

 

Maman cherche quelque chose
 
Celle-là, c’est l’immanquable. Parce que quand on t’accouche, c’est également pour servir de télécommande universelle. En d’autres termes, tes parents vont toujours t’envoyer chercher quelque chose quelque part dans la maison. Et quand tu ne trouves pas, la fameuse phrase sort. « Si je m’en vais et que j’ai trouvé… » Sur le ton le plus menaçant possible. Quand elle est trop fâchée, elle sort la phrase « Vous les enfants, vous ne voyez jamais rien ».
 
Elles sont géniales, nos « afro-mom ». Au fond, qu’importe qu’elles soient sénégalaises, ivoiriennes ou guinéennes, elles partagent les mêmes valeurs…et le même humour.
 
Et vous, quelle est la phrase préférée de votre maman?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s