S’entourer des bonnes personnes pour réussir

Deux amies souriant

 

« Mieux vaut être seul que mal accompagné ». 


Cette phrase est parvenue à nos oreilles tant de fois que notre cerveau a fini par ne plus y prêter attention et a dénigré la leçon a en tiré. Et voilà, que je viens vous la rappeler aujourd’hui.

Mon blog que je tiens depuis presque trois semaines maintenant a un petit succès. A vrai dire, je pensais que ça n’allait pas marcher, que personne n’adhérerait à mes idées.

 Et vous savez pourquoi ? Parce que j’ai perdu confiance en moi. J’avais ce projet plusieurs mois auparavant. 

Quand j’en ai parlé à une de mes plus proches amies, elle m’a répondu « LOL. Qui va te lire même ? ». Déçue mais pas complètement K.O, j’ai demandé à d’autres amis, ils me répondirent par l’affirmative mais sans grand enthousiasme. J’ai donc déduit qu’il ne voulait pas me vexer en me disant que c’était une mauvaise idée.

Qu’ai-je fait ? Bah la chose la plus facile à faire, j’ai abandonné. 

Petite fille qui laisse son ballon s'envoler



OUI, j’ai abandonné. Je me disais « si mes propres amis n’envisagent pas perdre leur temps à lire mes réflexions sur papier blanc virtuel, pourquoi penser que des inconnus le feraient ? »

Et pourtant, le Blog de Miss Africa existe bel et bien. Sinon, vous ne serez pas en train de lire à nouveau un de mes babillages. 

La question saute aux yeux. 

Où ai-je puisé le courage de me lancer dans ce qui me plaisait vraiment ? 

 

La réponse est tout aussi claire. 

Il a fallu des amis pour me décourager, il m’en a fallu pour m’encourager. 

Jeune fille forte et confiante



L’envie d’écrire devenait de plus en forte et persistante. J’ai toujours aimé lire et écrire. Je suis une « boulimique littéraire ». 

A défaut   de pouvoir tenir la longueur avec un bon gros roman de 300 pages, je me suis toujours amusé à rédiger de petits articles ou des poèmes (les fameux poèmes à Maman. Tu sais, ceux que tous les enfants ont déjà écrits au moins une fois de leur vie). 

Mais à quoi ça sert d’écrire si ce n’est que pour soi ? A force de désirer faire quelque chose qui leur plaisent réellement, je me suis rendue compte que je me trompais de route et que je laissais les autres m’influencer. Ils n’étaient peut-être pas tout simplement des lecteurs assidus de blogs ? Peut-être n’en ont-ils jamais visité ? 

J’ai donc tenté ma chance réellement en postant un premier article. Je n’aurais jamais cru que quiconque me soutiendrait. 

Mais je me suis rendue compte que je m’étais adressée aux mauvaises personnes. 

J’avais parlé de mes projets à des personnes qui n’avaient pas la même vision que moi. 

Si vous voulez un exemple plus probant : c’est comme prêcher dans le désert. 

Des amis que je venais à peine de rencontrer ont partagé le lien et ont trouvé l’article intéressant. Ils m’ont encouragé par la suite et m’ont donné des conseils.

Etudiants de Voix des Jeunes
Avec des amis: ma « soeur » Wassa et Mohamed Ali

 

La leçon que j’en ai tiré et que j’aimerais partager avec vous est que les autres ne verront pas toujours les choses du même œil que vous. 

Parler d’un projet qui vous tient à cœur à quelqu’un qui n’a pas la même vision que vous est peine perdue. Elle ne croira pas à votre projet et vous découragera. 

Si vous ne pouvez trouver quelqu’un qui partage vos valeurs et vos rêves, n’en parlez tout simplement pas. 

Lancez-vous dans ce en quoi vous croyez vraiment. S’il faut commencer seul, allez-y. 

Quand ils verront que vous avez posé les bases, ils viendront vous aider à dresser les murs. La plupart des amis sont ainsi. Ne vous découragez pas. Réalisez vos rêves. 

Après tout, le plus grand risque, c’est de ne pas prendre de risque.
 
 
                                                                                              Bisous, Miss Africa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s