L’horizon prometteur de l’Afrique

L’Afrique, le continent où investir dans les 20 prochaines années    

           

Urbanisation des villes africaines
 
J’ai lu récemment le numéro 238 du magazine Le Nouveau Management. 
Un article m’a plu en particulier. 
 
Il faisait référence au potentiel économique de l’Afrique. En effet, ce sont près d’un milliard de consommateurs qui sont prêts à être séduits. 
 
En 2040, le marché que représentera la classe moyenne africaine est évalué à 1000 milliards de dollars. 
Un enfant qui fait une photo avec sa tablette
Et de plus en plus connectée en plus
 
Plusieurs grands groupes internationaux à l’odorat très fin ont déjà flairé le filon et ont commencé à planter leurs griffes sur cette bonne affaire. 
 
La question que me suis posée est évidente : qu’attendons-nous pour profiter des potentialités de notre propre continent ?
 
Tout est à faire et à refaire en Afrique. Les possibilités sont infinies. A chaque coin et recoin se trouve une opportunité. 
 
Mais combien sommes-nous à la voir ? Pire, combien d’entre nous ont le courage de se lancer dans l’entrepreneuriat ?
 
Je suis bien désolée de vous l’annoncer mais il n’existe pas de gènes d’entrepreneurs. 
Nous pouvons tous l’être. 
 
La peur de se tromper est tout à fait normale ; c’est d’ailleurs ce qui fait de nous des êtres rationnels. Toutefois, la peur ne doit pas être un frein mais plutôt un stimulant
 
Un jeune entrepreneur me disait : « Il est normal d’avoir peur de se lancer au début mais quand tu y arrives finalement, tu te rends compte que tu n’avais vraiment pas de raison ».
 
Une des excuses préférées des non-entrepreneurs absolus, c’est la suivante : c’est beaucoup trop risqué comme activité. 
 
J’aime bien cette phrase des assureurs que je leur répète souvent : le risque zéro n’existe pas. Même aborder une fille dans la rue est risqué. Soit elle te sourit et s’ensuit une belle histoire soit elle te rabroue mais tu n’as pas de regrets.
 
Soledad O’Brien disait que l’entrepreneuriat est un état d’esprit. Tu dois voir tout comme des opportunitéstout le temps
 
Regardez autour de vous. Regardez avec un peu plus d’attention que d’habitude. Votre collègue se plaint-il du chantier près de sa maison qui l’empêche de dormir ? Avez-vous pensé à lui vendre des boules Quiès® ? Peut-être a-t-il d’autres voisins qui sont également gênés par le vacarme ? Ainsi, deviendrez-vous distributeur de la marque. Pour un certain temps. Mais qui sait peut-être continueront-ils à acheter ? Après tout, c’est VOTRE marché. 
 
N’attendez pas d’être à la base de la plus grande innovation High-Tech pour entreprendre. Même une activité toute simple peut vous conduire au sommet.
 
Aliko Dangote, l'homme qui a bâti son empire sur l'industrie du ciment
Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique
 
Le plus important, c’est d’apprendre à observer notre environnement, faire attention aux problèmes de chacun. Ne laissons pas encore les autres gagner plus que nous sur notre propre continent. Ils développeront le leur, pas le nôtre. Et quand bien même, ce serait le cas, ce serait purement par ricochet.
 
 
L’Afrique est une mine d’or et de diamants. A nous d’être les miniers et d’aller prendre nos pioches. Il y a 1000 milliards de dollars à gagner. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s